Tour du monde Olivier et Marion

Blog TOUR DU MONDE en 2010

Le Triangle d’or (Thailande , Myanmar , Laos)

Classé dans : Thailande — 30 novembre, 2010 @ 11:07

Pourquoi la région s’appelle le triangle? Parce que trois pays se rencontrent , le Myanmar ( anciennement Birmanie), la Thaïlande et le  Laos ..Et pourquoi d’or? Sans vous mentir on en a aucune idée..

 Peut-être que par la beauté des lieux , ils ont fait à rapprochement avec le métal précieux. Ou parce qu’il y a des éléphants et donc comme il y a le cote d’or, il l’ont appelé de la sorte.. Mais nous ne voyons pas d’autres explications.. Comme vous le savez déjà , nous y sommes arrivés par hasard, nous avions rencontré un couple franco thaï à Chiang Mai qui tenait un restaurant à Mae Salong ( en plein milieu du triangle d’or). Nous avons changé notre façon de voyager. Auparavant , nous étions dans les guides à tenter de ne rien louper des sentiers touristiques., désormais tout se fait au travers des rencontres que nous faisons.. Nous nous laissons portés par le vent, nous écoutons.. et l’endroit ou nous sommes arrivés était à mille lieux de ce que nous pensions.. On avait vu une Thaîlande touristique , nous allions voir enfin son authenticité , sa couleur , son attrait.

Nous nous levons à 5h du matin, pour suivre Thomas et Joyce venus réapprovisionner le restaurant dans la grande ville . nous les aidons à porter les sacs et nous prenons à 4 la direction de Thaton … et après 4 heures de routes ou nous les suivions , ou nous allions vers le nord un peu à taton , nous descendiosn du bus local pour une petite pause. Il nous fallait juste un songthaew pour nous mener à 40 km de là. Olivier monte sur le toit du bus et on prévient Marion que les femmes n’ont pas droit d’occuper une place supérieure à celle d’un homme.. faut croire que  chez eux ,  la femme est toujours en dessous. En tout cas , elle ne peut monter sur le toit du fait que sa place serait plus haut placé.. Olivier pense que la colère de sa belle sera sans limite , qu’il est hors de question qu’elle se soumette à de telles règles discriminatoire, mais notre demoiselle accepte son sort et se range auprès des femmes thailandaises à l’intérieur du transport.. Nous arrivons au check point après une heure à seprenter les magnifiques routes du triangle d’or(Et magnifique reste un bien faible mot) .. La police thaïlandaise n’a que faire de deux touristes sur le toit.. Ils sont placés stratégiquement à cet endroit du fait que nous arrivons en plein coeur des ‘ anciennes’  cultures de pavot, en vue d’en faire de l’opium. Nous étions à la frontière birmane , abritant les rebelles  Karen , réprimés au Myanmar comme des indépendantistes..

 dscn8843.jpg  dscn8847.jpg

La région s’apparente un peu à de multiples camps de réfugiés , les cabanes sur pilotis ayant remplacés les tentes d’ Amnesty.. L’armée birmane chassent les Karen protégés parle gouvernement thailandais et pendant ce temps les caravanes d’opium descendent des confins birmans ou laotiens . La police Thai traquent les traficants et nous étions ici pour y faire un peu de tourisme… Donc le checks points règlent tous ces conflits , c’est une douane avant la douane implantée sur toutes les routes de la région pour régler les problèmes qu’elle connait.. Contrôle d’identité et d’urine pour les thailandais et pour nous , un sourire et un ‘Where do you come from??’

Une fois le check point franchit , il nous restait une petite demi heure avant d’arriver à notre destination,  Mae Salong.. Nous lisons le routard qui nous dit que la région abritent de nombreuses ethnies .. Les Karen ( dont font partis les femmes girafes )  , fuyant la repression terrible du côté birman, mais aussi les Akhas , émigrés depuis la Chine ou le Laos pour cultiver l’opuim , le riz , le thé et le café, les Lisu , les Hmongs ( que nous retrouveront plus au Laos) et les réfugiés du KMT.

D’ailleurs le village ou nous étions , Mae Salong a été crée par et pour ces mêmes réfugiés.. D’où la question , mais qui sont les membres KMT?  Ce sont d’abord ceux qui font un commerce lucratif de l’opium et pour vous en dire plus , rien de tel qu’un citaion du routard  : ‘Fomées des débris de l’amrée nationaliste chinoise de Chiang Kai-sek, ces troupes furent chassées de la Chine communiste après la victoire de la révolution de 1949. Utilisées dans les années 1950 par la CIA pour boucler la frontière sino-birmane, les forces du KMT sont aujourd’hui au service des opérations de contre-guérilla menées dans les régions montagneuses du Nord’

Vous nous demanderez certainement pourquoi nous avons débarqués là? Nous le savons pas nous même. mais il n’en reste pas moins que c’est la région la plus véritable que nous ayons vus durant ce voyage.. Intégrés à ce doux mélange de peuple , c’est un lieu finallement très paisible. La douceur du climat révèle celle de vivre et le cadre de vie est semblable à celui de Charles et Caroline Hingels. On y trouve peu d’hôtel et celui qu’on a trouvé nous a couté la maudite somme de 2 euros la nuit pour deux lits confortables et gigantesques , WIFI compris. 

dscn8955.jpg  dscn9122.jpg

La première journée , arrivés vers les 15h, Olivier visite les lieux et Marionette reste faire une petite sieste. Le temps des 700 marches aux mille guêpes grises et Olivier arrive au temple du ciel. On se demande d’ailleurs si ça n’était pas l’un des défis du voyage.. Affronter de petites guêpes piquantes durant la montée d’un escalier si important pour atteindre le spirituel. Comme si , à l’effort physique s’ajoutait celui d’affronter ces peurs. Le temple,implanté tout en haut de la montagne Salong était inanimé. Du marbre , de l’or , une pyramide…

 Au dernier étage, une étrange façon de racheter à Bouddhas ses péchés..Mettre une pièce debout dans un endroit marbré et clos tout en tendant la main. Olivier teste , la pièce tient , Olivier remercie Bouddha d’avoir fait de lui un homme adroit!  Quelques pas plutard , Olivier redescende mais cette fois pense à se mettre une lotion anti moustique qui , espère -t-il, va éloigner les petites guêpes. Il apercoit un village Akha en bas de la montagne et décide d’y aller..

 dscn9086.jpg  dscn8884.jpg

 

Au village , une femme en costume akha est à l’entrée , des enfants jouent avec une bouteille en plastiques , des poubelles qui appelent au recyclage, des scooters qui passent et une horde de chiens qui aboient. La Olivier fait demi-tour.. Il aurait bien aimé joué les Corto Maltese mais pour l’instant ca sera juste Tintin. ( Et sans son Milou resté à l’hôtel , il vaut pas grand chose , le Tintin ).Bref , reparti en direction de l’hôtel , il retrouve sa belle , qui , inquiète des deux heures passées à l’attendre , était venue le chercher.Un petit tour au restaurant tenu par Thomas et Joyce et la journée s’achève…Une petite surprise attendant Olivier .. Gisèle et Marion avait organisé une retrouvaille skype de Marceline et Olivier.

 Le lendemain, nous décidions de louer une moto. Tout le monde nous avait prévenus ,’ Prends une manuelle Olivier sinon vous allez galérer’.. Il ne connaissent pas Marion à l’arrière d’une moto..Faire de la moto ? -Olivier aurait pu…Avec passage des vitesse manuelles ? -Ca va ..Sur les routes de montagnes?  -Passe encore.. En Thailande ? -Même pas peur..Même si on roule à droite? Commence à être habituer mais avec Marion derrière ..là c’est un autre enjeu.. entendre les ‘Ahhh ‘ ou les ‘Ohh!!! va moins vite  » , ponctués de ‘ je mets mes pieds à terre quand j’ai peur ‘ et  ‘c’est à peine si je hurle pas ‘…. Pari impossible.. ( Nous tenons à préciser que Toute ressemblances avec des personnes existant ou ayant existé ne serait que pure coincidence.)Donc nous choisissons une automatique..

Au bout de 10 minutes , nous l’avions baptisé ‘LA MULE’ .. A chaque montée , notre pauvre scooter avait vraiment du mal .. Marion descendait pour monter quelques cols à pieds et pour les autres , nous avions une technique.. comme sur un cheval au trot , Olivier tapait du cul sur la selle pendant que Marion avec ses bras faisait semblant de ramer.. Et nous y sommes arrivés.. Alors certes on a fait du 10 km/h mais on a réussi !!! On a mis une journée pour faire 60 km mais encore une fois on s’est bien marrer. Et tout ça dans le décor de la région , mélé de plantations de thés en haut des montagnes , et des rizières en bas, le tout changeant étonnement de couleurs en fonction du moment de la journée.

dscn9001.jpg dscn9033.jpg

dscn9053.jpg dscn9056.jpg

 En route , nous nous sommes rendus au temple sacré du Doi tung, parce que soit disant nous y voyons l’empreinte des pieds du Bouddha.. Nous nous étions imaginés devoir marcher en pleine fôret parce qu’on y voyait des empreintes de pied ayant 2000 ans d’äge, qui n’aurait été ni abimé par la pluie , ni par d’autres empreintes.. Mais on y trouve seulement une stèle avec des pieds dessinés par un enfant de 4 ans !!!  On nous avait menti , c’etait pas ses vrais pieds !!!    Ou bien , il n’aurait jamais trouvé chaussures à son  pied le Bouddha….

dscn8981.jpg  dscn8979.jpg

Bref en tout cas, avec La Mule tous 3 sur les sentiers montagneux , nous décidions de retourner à Mae Slaong et passons le soir à raconter nos exploits à la troupe du restaurant thai-breton. Concernant le jour suivant , nous avions demandé de faire une séance photo avec Thomas.. Il est bon photographe et vend des cartes postales.. Olivier en chemise , Marion en robe , nous descendons vers un grand bambou pour commencer la séance ..  On se prête au jeu et on file vers une cabane akhas abandonnée , on traverse les plantations de thés et finissons dans une construction en bambou.. on s’apercoit qu’Olivier a laissé le sac à dos ( avec toutes les affaires à côté du bambou)..

 maesalong71.jpg 

On retraverse toute la ville , Thomas nous devance en prenant le scooter d’un villageois .. Marion commence à engueller Olivier.. mais finallement plus de peur que de mal, Thomas a retrouvé le sac!! Ouff , on arrête la séance et prenons un milk shake pour feter les retrouvailles !! On finit par regarder les 4400 , serie favorite pedant notre voyage et retrouvons comme chaque soir la troupe au restaurant ..

  Le dernier jour que nous passons à Mae Salong sera faite d’une randonnée inopinée.. Nous partions à la base pour une petite marche mais sans s’en rendre compte nous sommes partis quelques heures.. D’abord pour voir les représentations des théières ( faut bien trouver des occupations) et voyant un chemin , nous l’avons emprunté. Nous redescendons au travers d’une plantation de thé.. Près d’une heure de descente avant de se dire qu’on va devoir tout remonter.. Partis sans eau , ni casquette sous le soleil… Nous passons un village , des maisons en bois , des tisseuses de paniers en bambou , des feuilles de thés qui sèchent.. Nous remontons encore et nous revoyons enfin , au bout de nombreux efforts,  Mae Salong..

dscn9096.jpg  dscn9112.jpg

dscn9116.jpg  dscn9119.jpg

 

Après un repas bien mérité , on finit la journée toujours de la même manière au restaurant . Nous choisissonsles photos que nous allons prendre de la séance ( 50 cts la photo).. Nous en prendrons 8. et échangeons des films sur l’ordinateur.. Nous faisons nos au revoir à laville et prenons la direction du Laos le lendemain.Levés à  6h pour voir le marché du matin ( regroupant toutes les ethnies qui avant d’aller travailler dans les plantations vendent leur légumes des potagers) et partons pour Chiang Kong.. Ville frontalière.. Nous voyons le Mekong pour la première fois !! papiers administratifs pour rejoindre le Laos et nous prenons un petit hotel ou on y passe de la salsa pour se poser..

 dscn9129.jpg dscn9135.jpg

 

Nous ne savions pas pourquoi nous l’appelons le Triangle d’Or, nous pourrons peut être aujourd’hui donner la réponse.. Prenant exemple sur une des citation de Claude Lezay-Marnézia, nous pourrons dire , Le Triangle d’Or est peut -être le lieu ou l’or ne règne pas. La Thaïlande c’est fini !! A nous la Laos!

3 commentaires »

  1. mauricette becquaert dit :

    quelle tartine à lire !!!!! ce que tu es drôle OLIVE et j’adore te lire,continuez prenez en pleins les yeux et surtout ..surtout ..pense à ton sac et ne laisse pas MARIONNETTE seule ,prudence quand meme,vous devez revenir entier tous les 2.
    comme mon chauffage est en panne, je vais aller vivre chez THIERRY,malheureusement il n’a pas internet, c la campagne et je suis coupée du monde c le brun….
    JE VOUS EMBRASSE FORT FOERT
    MOUNETTE OU TA JOLIE MAMAN

  2. gisèle dit :

    recherches pour Olivier: pourquoi le triangle d’or?
    c’est la frontière entre le Laos;la Birmanie;et la Thailande,cette région a été le centre de production de tout l’opium consommé dans le monde….. A l’époque cet opium etait payé en OR d’ou le nom de ce petit coin de montagne!!!!!!.
    continuez toujours aussi bien votre aventure ,et faites attention à vous .gros bisous je vous aime

  3. les gronoblois dit :

    Salut les voyageurs!ça fait plaisir de voir que ça continue super bien pour vous. Apparemment tu t’es améliore en photos Olivier, elles sont magnifiques. Bizarrement cette partie de la Thaïlande nous donne envie de repartir de suite… Je constate que même au nord ils ont la parabole grand format. C’est quand même dur d’être dans le train du boulot tout en sachant que vous êtes au Laos…
    Notre séjour sur ko phi phi était super même si le,contraste avec la Thaïlande était rude. C’est une
    Île balnéaire donc touristes à gogo, des prix plus cher. Mais sinon magnifiques!
    Notre retour c’est bien passe malgré l’arrivée à paris avec la neige, jolie contraste. On doit avouer que se remettre au boulot c’est dur!! Bonne continuation les loulou et à très bientôt!!!

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Le Trekk-Inn |
swim34 |
Tôkyô, 1 mois de bonheur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ma petite Bretagne
| Carnet de voyage : A traver...
| Souriez, vous étiez au Cana...